Mairies, Com’Coms, collectivités, on est là !

Vous êtes une mairie, une collectivité, un groupement ?

Le geocachingContraction faite par les créateurs US du jeu (en 2000) de "geo" pour "terrain" et "caching", le mot français "cache" ayant été anglicisé pour l'occasion. A la base, les créateurs voulaient appeler ce jeu "geohunting", mais "hunt" (chasse) leur a paru trop agressif pour l'acte de trouver un tube d'efferalgan caché sous une racine. est un jeu qui a comme terrain… l’extérieur. Ainsi, notre communauté de joueurs, et l’association derrière elle, a à coeur de préserver ce beau terrain de jeu qu’est le Limousin. Dans notre jargon de joueur, nous appelons ça un CitoCito est l'acronyme de "Cache in, trash out", signifiant à l'origine "je cherche une cache, je nettoie en même temps". Actuellement et de façon plus générale, le terme est entendu comme une réunion de geocacheurs autour d'une action en faveur de la nature : nettoyage et ramassage de déchets, aménagement de sentier, de berges, plantation d'arbres... (CacheCe pour quoi tout existe : le fameux "trésor " de cette chasse au trésor mondiale, le geocaching. LA CACHE. Bon alors, de suite, précisons : le "trésor" est souvent constitué de... badges, fèves, pin's, jouets kinder... Non, on ne cherche pas de lingots. Malheureusement. On est d'accord. Mais bon, voilà, la vie est injuste, toussa... Une cache, c'est donc la boite réelle. Enfin, c'est réel, mais ce n'est pas forcément une boite. Ce peut être une fausse pomme de pin, une plaque aimantée sur un poteau, etc... C'est là aussi que le jeu existe : dans l'intérêt de la boite. Il faut ... in, Trash Out – on trouve une cache, mais on ramasse, on nettoie, si le coin est sale). Le jeu a dérivé, et en bien : il n’est plus besoin d’avoir une cache dans le lieu, nous pouvons agir juste pour le bien de la nature, et de la collectivité en général.

Nous vous proposons donc de nous associer à vous, collectivités territoriales, associations, le temps d’une après-midi ou d’une journée, pour nettoyer un coin de nature, planter des arbres, réhabiliter un sentier, réparer des berges… 

Bidon ds la nature Nous demanderons en échange de notre participation de fournir :

  • sacs poubelles (et une benne ou container pour déblayer à la fin du CITO),
  • une salle où se replier pour pique-niquer et se reposer à l’abri en cas d’intempéries,
  • une adhésion « collectivités » à notre association de 50€
  • et selon la taille de votre collectivité, une petite participation financière que nous fixerons ensemble.

Vous pourrez bien sûr communiquer sur l’évènement, nous le ferons également de notre côté. Tout le monde est gagnant, et c’est un beau geste participatif pour la planète, non ?

Evidemment, pour protéger nos adhérents, s’il s’agit d’un chantier de type « décharge sauvage », nous vous demanderons de vérifier qu’il n’y a pas d’éléments toxiques, types produits dangereux, amiante ou autres, qui nécéssitent l’intervention de professionnels et non de bénévoles. 🙂

 


A vous de jouer !

CorrèzeCreuseHaute-Vienne